Premiers bilans de la consultation du public sur les enjeux pour l’eau

Publié le par Onéma

Du 2 mai au 2 novembre, les Agences de l’eau et les Préfectures ont consulté le public  sur les enjeux de la politique de l’eau dans le but d’atteindre un bon état écologique en 2015, comme le stipule la Directice Cadre Européenne 'DCE) .

 En Seine-Normandie des premiers résultats sont diffusés en réunions : 16000 réponses soit 1 habitant sur 100 ! 25% de réponses par les internautes : cher lecteur bravo ! Le dépouillement des questionnaires a été confié à l’agence BVA.

  • 90% des personnes se déclarent inquiètes par les substances toxiques (la question était : Renforcer le contrôle des substances toxiques rejetées par certaines activités industrielles vous paraît extrêmement importante, très, assez, peu ou pas du tout importante)
  • 83% se déclarent prêts à changer leurs habitudes
  • 75% sont prêt à payer 1€ de plus sur leur facture d’eau pour financer des actions humanitaires (il est vrai que l’eau tue dans les pays en voie de développement)
  • 72% sont prêt à payer l’eau plus cher (la campagne publicitaire « merci l’eau » des sociétés de distribution d’eau est sans doute actuellement diffusée pour convaincre les 28% restants)
  • 70% des personnes souhaitent être mieux informées.
  • Et seulement 50% sont inquiets par la sécheresse ou les inondations.

Mais ce n’est pas un sondage car les personnes ayant répondues ne sont pas représentatives de la population : 47% ont moins de 40 ans, 63% habitent en maisons individuelles et il n’y a que 2% d’ouvriers et d’agriculteurs.

  •  En Artois-Picardie, plus de 4000 personnes ont répondu au questionnaire.
  • En Rhin-Meuse 72 000 questionnaires reçus. Toutefois c’est la seule Agence qui a envoyé ce questionnaire par la poste avec une enveloppe T pour la réponse à l’ensemble des foyers de ce bassin (en théorie).
  • Le record est détenu en Rhône méditerranée Corse avec 82 000 questionnaires ! résultats promis début 2006.
  • Je n’ai encore rien trouvé sur le site de l'Agence Adour-Garonne.

Comptez sur moi pour vous livrer les résultats de ces consultations au plus vite.

Publié dans politique de l'eau

Commenter cet article