Tous les maux dont peut souffrir un ruisseau en une seule photo

Publié le par Onéma

Cette photo se passerait (presque) de commentaire ...

Il s'agit d'un ruisseau meusien. Dans le désordre :
- la source qui naissait dans une zone humide, on devine des vestiges de végétations hydrophiles (joncs sans doute) autour du plan d'eau, est captée dans l'étang. Avec une perte évidente de biodiversité, et des échanges nappes/cours d'eau totalement modifiés. D'ou sans nul doute une accentuation des étiages et des assecs..
- Le ruisseau a été rectifié. On voit clairement son ancien emplacement. Il a perdu plus de 50% de son linéaire. Il est visiblement surcreusé (curé) pour un meilleur drainage de la parcelle. Cela induit une banalisation de l'habitat. Les successions de zones courantes et de zones plus calmes et profondes sont remplacées par un faciès homogène peu "biogène".
- la parcelle est labourée dans le sens de la pente (pourtant faible) , histoire de faciliter l'érosion et le lessivage des intrants (engrais et pesticides) qui ne doivent pas manquer dans ce qui est visiblement une parcelle de grande culture.
- La ripisylve est totalement absente des bords du cours d'eau. Elle n'y joue donc plus le rôle de stabilisateur des berges, de filtre à nitrates, phosphates et pesticides. Les petits mammifères, oiseaux, insectes, écrevisses et poissons ne bénéficient plus de son abris ni de la source d'alimentation qu'elle apporte normalement.

Il ne manquerait plus qu'une décharge ou un busage et on aurait un musée des horreurs sur une même photo !

Publié dans Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 06/10/2009 17:08


Le maire de ma commune a dévier un ruisseau qui coulait dans ma propriété sans me prévenir. Je me sents bien seul dans cette histoire. Y a-t-il des voies de recours ? Que puis-je faire pour sauver
le ruisseau dans lequel je péchais des écrevisses enfants et dont la population faune et flore existe toujours bien qu'amoindrit par les différents pesticides.


Ysengrin 17/05/2006 20:57

Et vive la photo aérienne ! ;-) Celle-ci est vraiment impressionnante, et hélas très significative...

" histoire de faciliter l'érosion et le lessivage des intrants [...] "

Toujours cette vieille ironie qui te ferais presque passer pour un éroseur fou... :-D