L'agrochimie c'est ça !

Publié le par Onéma

On savait déjà les pesticides dangereux pour l'environnement et pour notre santé, aujourd'huii on apprend qu'ils peuvent s'échauffer tous seuls !

Rassurez vous, on ne sait pas pourquoi, mais ce n'est pas dangereux d'après la préfecture. On prévient tout le monde, mais c'est juste une mesure obligatoire depuis l'explosion d'AZF à Toulouse. L'application du principe de précaution sans doute. Non on nous dit juste que "cet échauffement a dégagé une très forte odeur qui peut "s'apparenter à celle d'une décharge à ciel ouvert", dixit Stéphanie Goutorbe, une porte-parole de Bayer CropScience. Cette dame a ajouté que le produit qui peut irriter les voies respiratoires supérieures ! :-(

Moi je me pose une autre question. Pour refroidire cette merde "inoffensive", on  le plonge dans de l'eau ! Où est-ce qu'elle va aller cette eau une fois que le produit se sera dissout dedans ?

La fiche technique du mancozeb précise qu'il est très toxique pour les organismes aquatiques, qu'il  peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique.

Bien sur il est solube et "dispersible" dans l'eau !

Aller, j'archive ici  la dépêche du nouvel obs :

LYON (AP)   -- Les pompiers de l'entreprise Bayer CropScience ont entamé vendredi en fin d'après-midi le traitement des 17.500 kilos de produit fongicide qui présentaient un échauffement anormal depuis jeudi après-midi à l'usine de Limas (Rhône), classée Seveso II, a-t-on appris auprès de l'entreprise et de la préfecture du département.

"Après plusieurs tests validés par des experts, le produit fongicide sera plongé dans un bac d'eau. Quatre postes de travail sont en cours d'installation. Ce traitement doit être poursuivi jusqu'à son terme durant le week-end", précise la préfecture dans un communiqué.
Par ailleurs, selon la préfecture, aucune mesure de protection particulière des populations ne s'impose dans l'immédiat puisqu'aucune menace potentielle n'a été identifiée.
Vendredi matin, un plan préfectoral d'intervention (mobilisation des sapeurs-pompiers, de la police, des maires et diffusion de messages d'alerte auprès de la population) a été déclenché après l'échauffement anormal d'un produit fongicide constaté jeudi vers 16h, à l'usine Bayer CropScience de Limas. Ce site est classé Seveso II, c'est-à-dire qu'en cas d'accidents majeurs impliquant des substances dangereuses, elle doit déployer un dispositif de prévention.
Le produit fongicide, appelé mancozèbe, était stocké dans des sacs de 500 kilos. Sur 300 sacs, 35 présentaient une température anormalement haute. Les pompiers ont immédiatement isolé ces sacs dans un périmètre de sécurité.
Cet échauffement a dégagé une très forte odeur qui peut "s'apparenter à celle d'une décharge à ciel ouvert", a précisé Stéphanie Goutorbe, une porte-parole de Bayer CropScience. Le risque d'explosion était écarté dès vendredi matin. Le produit qui peut irriter les voies respiratoires supérieures, n'a, selon la préfecture et la société, provoqué aucune conséquence sur la population et l'environnement.
L'usine de Bayer CropScience de Villefranche-sur-Saône/Limas, qui emploie 330 salariés, produit chaque année plus de 30.000 tonnes de produits phytosanitaires. Elle constitue le deuxième plus gros site industriel mondial de Bayer CropScience dans le monde. AP

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouille 06/11/2008 16:56

bonjours, je travail moi meme dans cette usine.
je peu vous expliquer ce qu il c est passer, et non l eau utiliser pour cette merde ( suivant vos dire) n a pas ete jeter dans la saone mais en incinération.
je suis "pompier dans cette usine et participer a ce plan ppi . merci de me contacter au lieu de penser ou croire certaines chaoses fausse.
soucieu de l eco aussi,je ne peu pas laisser imaginer des "conneries" pour cette incident
cordialement