0,3% du budget de l'Etat pour le Ministère de l'écologie !

Publié le par Onema

Je souhaite conserver ici la trace de la dépèche Yahoo ci dessous :

"La protection de l'environnement, parent pauvre du budget de l'Etat français

PARIS (AFP) - L'Etat consacrera officiellement l'an prochain 896 millions d'euros à la protection de l'environnement, soit 0,3% de son budget total, selon des chiffres publiés lundi par le ministère de l'Ecologie.

Sur ce chiffre, 237 millions d'euros continueront d'aller aux recherches sur l'énergie nucléaire, soit, comme les années précédentes, plus du quart du total.

Les crédits ne progressent qu'en apparence d'une année sur l'autre (896 millions en 2006 contre 825 millions affectés au ministère de l'Ecologie en 2005). Ils reculent de -0,75% à périmètre constant, d'après des experts du ministère.

Les investissements comme le fonctionnement risquent de pâtir de la hausse des dépenses de personnel (166 millions en 2006 contre 140 millions en 2005 et 134 millions en 2004).

Parmi les victimes de l'austérité budgétaire, figurent les associations de protection de l'environnement, dont les subventions baisseront globalement de -20% en 2006 après -10% en 2005.

Dans le cadre du nouveau budget, les crédits ne sont plus découpés par ministères mais par missions et programmes. Ceux consacrés à la protection de l'environnement sont inscrits à la mission "Ecologie et développement durable" (616 millions d'euros) et dans le programme de recherches sur les pollutions et les risques de la mission "Recherche et enseignement supérieur" (280 millions).

Présentant son budget à la presse, la ministre de l'Ecologie Nelly Olin a souligné que l'effort consenti par la collectivité en faveur de l'environnement allait bien au-delà de ces crédits budgétaires. Elle a avancé un chiffre de 3,2 milliards d'euros en ajoutant diverses recettes fiscales, notamment les 2 milliards de redevances perçues par les Agences de l'eau.

Parmi ses priorités, Mme Olin a cité l'achèvement du réseau de sites naturels remarquables, connu sous le nom de Natura 2000, qui coûtera "90 millions d'euros sur deux ans" (2006-2007, dont 40 millions en 2006).

Elle a rappelé que la France, qui est poursuivie par Bruxelles pour non-respect de ses obligations européennes en la matière, s'était engagée à avoir identifié tous les sites français du réseau européen "avant avril 2006".

Elle a par ailleurs confirmé son intention de faire voter "d'ici 2005" le projet de loi sur les parcs nationaux. La première lecture, à l'Assemblée nationale, est prévue les 29 et 30 novembre."

Si je résume bien :

- deuxième année de baisse pour les subventions aux associations de protection de la nature. Voudrait'on faire taire ces empêcheurs de développement non durable ?

- le ministère finance sur ses maigres deniers une recherche sur le nucléaire ! Il n'y a pas un ministère de la recherche et un autre de l'industrie ?

Enfin j'annonce que si en février 2006, l'Assemblée adopte la loi sur l'eau, en 2007 le MEDD perdra encore 83 millions d'euros soit 10% de son budget !

Cherchez un peu, à qui ou à quoi cet argent ne profitera plus ?

Publié dans Infos

Commenter cet article

meleze 16/01/2006 17:16

C'est tout  fait normal que le ministere de l'environnement n'ait pas d'argent parce qu'il ne sert a rien. Dans la doctrine liberale seuls les acteurs sur le marche comme par exemple dans le protocole de Kyoto (KEP) s'entendent entre eux pour faire en privé les achats et ventes des droits à polluer. Les droits a polluer du KEP sont des mesures de la pollutions de l'air, mais c'est la meme chose si on prend les droits des compagnies aeriennees a faire du bruit ou les droits des agriculteurs bretons a faire penetrer des nitrates dans la nappe phreatique. Tous les cas de pollution pourront ils se regler dans la sphère des echanges monetaires par compensation entre des foupes privés après evaluations de leur dommages? Par exemple c'est ce qui s'est passé sur les plages du sud-ouest apres le naufrage de l'Erika.  Dans la doctrine liberale il n'y a pas de volonté publique. Le KEP n'a pas apporte que du bon puisqu'il fait croire a l'opinion publique que tout le rechauffement climatique va rentrer dans l'ordre grace a une sorte d'automatisme crée par la science

Onéma 16/01/2006 20:15

Entierement d'accord avec ton rappel des principes libéraux en économie. Je suis intimement persuadé qu'il faut plus de réglementation, une volonté d'appliquer ces lois (la police de l'enviroonement a du mal à faire appliquer les lois déjà prises) et des contres pouvoirs.Les contre-pouvoirs les plus efficaces sont les ONG. Le Medd subventionne ces associations. C'est la principale raison pour laquelle  je déplore la baisse de son budget. En effet, c'est cette ligne budgétaire qui en souffre le plus. Cette baisse des crédits concordant à la fin des emplois verts, de nombreuses assocs ont du réduire leur personnel pour se recentrer sur le bénévolat (avec forcement moins de temps et parfois moins de compértences).Voila les enjeux de ce budget !.

dtouts 09/12/2005 22:25

Je suis bien d'accord avec toi...
Tout ça me fait bien peur...

Onéma 07/10/2005 20:49

Je ne sais pas qui t'as dit cela.
Le seul bon point à l'actif des années Chirac sera la chartre de l'Environnement !

Toutefois je dois reconnaitre que la politique du gouvernement est coérente.
C'est une politique libérale où l'Etat n'intervient que pour faire la police, la justice et ... la guerre!
Donc la mission du ministère c'est de proposer de slois et de les faire appliquer.
Donc pourquoi subventionner des associations? Il y a des entreprises pour cela non ?
Finalement il n'y a que ce financement de la recherche sur le nucléaire qui semble incohérente dans ce budjet pour cette politique! lol


Personnellement je suis pour un peu plus d'interventionnisme de l'état, surtout dans l'aménagement du territoire. C'est à l'Etat d'étudier, de décider et de réaliser les grands chantiers (routes, canaux, voies férrées) pour garantir le même service à tous et priviligier les politiques à long terme et respectueuses de notre patrimoine naturel plutôt que du coup par coup.
De plus une petite aide à une association est souvent plus efficace et moins cher qu'un marché publique avec une entreprise à but lucratif :-) !

Sire Petit Séb 07/10/2005 17:40

Quand on pense que c'est un des gouvernements les plus sensibles à l'écologie!!!
Enfin, c'est ce qu'on en dit!!!